Prenez votre voiture de location et direction la route du rhum et du sucre! Découvrez musées, sucreries et distilleries pour le bonheur des petits et des grands!

A Saint-Gilles-les-Hauts, Le Musée de Villèle

35 km de Saint-Denis par la route des Tamarins, sortie Saint-Gilles-les-Hauts, Le Musée de Villèle est le premier arrêt de cette saga du sucre et du rhum qui s’identifie totalement à l’histoire coloniale, humaine, sociale et économique de l’île de La Réunion. Plongée assurée dans l’univers d’un ancien domaine colonial.

Celui développé autour du café puis et surtout de la canne à sucre par la famille Panon-Desbassyns bien avant la Révolution française. Libre ou guidée, la visite permet d’approcher le mode de vie des riches dynasties de planteurs et celui de leurs centaines d’esclaves auxquels succédèrent, après l’abolition, les engagés indiens.

Sont ouverts et accessibles au public : le magnifique parc, la demeure de style pondichérien, les dépendances (cuisine, hôpital, réfectoire…) et, non loin, la chapelle Pointue. Y fut inhumée en 1846, à l’âge de 91 ans, la fameuse Mme Marie-Ombline Desbassyns, dame providence pour les uns, sorcière pour les autres, qui dirigea la plantation pendant près d’un demi-siècle (Tél : 02 62 55 64 10).

Stella Matutina

Situé sur la D11 à 4 km au sud de Saint-Leu, sur les hauteurs à gauche de la N1 (30 km de Villèle), le Musée Stella Matutina (Tél : 02 62 34 16 24) dont la rénovation doit être achevée début 2015, est installé dans une ancienne usine sucrière qui domine l’océan Indien. Il évoque toute l’aventure industrielle et agricole centrée sur la canne à sucre de l’île.

Archives, objets, machines, documents, peintures, films… rappellent la dimension économique de cette monoculture mais aussi le quotidien des esclaves et des 160 000 engagés.

Sucrerie, l’usine du Gol

Ouverte à la visite de juillet à décembre pendant la campagne sucrière, l’Usine du Gol à 2 km de Saint-Louis centre (25 km de Saint-Leu, quitter la 2×2 voies à la sortie « Le Gol Bel-Air »), est l’une des 2 dernières sucreries encore en fonction sur l’île (voir encadré). 400 tonnes de canne y sont broyées à l’heure.

Pendant la saison de coupe, employant plusieurs centaines d’ouvriers, elle fonctionne à temps plein, au rythme de l’arrivée des « cachalots » ces énormes camions qui livrent en mode continu les récoltes des planteurs du sud et de l’ouest de l’île.

La visite spectaculaire, lumineuse, odorante et bruyante (Tél : 02 62 91 05 47), peut aussi s’effectuer de nuit. C’est une occasion unique de comprendre comment est fabriqué le sucre depuis son extraction jusqu’à sa cristallisation.

La Saga du rhum

A peine 15 min et 10 km après le Gol, vous voila arrivé en voiture à la Saga du rhum (Tél : 02 62 35 81 92).

Ce musée est situé à l’entrée ouest de Saint-Pierre (au rond-point de Ravine-Blanche prendre direction ZI3 puis à droite vers Bois-d’Olive), au milieu des champs de canne. Bien aménagé, ouvert depuis 2008 à l’initiative de la famille Isautier qui distille le sucre depuis six générations, il retrace avec détails, anecdotes et goût, l’histoire du rhum réunionnais.

Dégustation (avec modération) pour clore cette sortie instructive et passionnante.

Côte Est Sucrerie de Bois-Rouge et la distillerie de Savanna

L’autre sucrerie encore en service à la Réunion se trouve sur la côte Est, en bordure de mer, à Bois-Rouge (22 km de Saint-Denis et 4 km du centre de Saint-André).

C’est dans cette région de l’île que depuis toujours sont concentrées les plus grandes exploitations cannières. Pendant la saison, 900 tonnes de sucre y sont produites quotidiennement. Comme au Gol, la visite guidée est sur réservation (compter 2 h) est uniquement possible entre juillet et septembre.

En revanche, la distillerie de Savanna qui la jouxte est ouverte toute l’année. Le rhum est notamment vieilli dans des fûts de cognac. 60 000 bouteilles y sont produites par an. Boutique et dégustation (Tél : 02 62 58 59 74).

Distillerie Rivière du Mât

Un saut de puce de quelques kilomètres et vous êtes en voiture à la distillerie de la Rivière du Mât à Saint-Benoît (en direction de Saint-Joseph, 2km après le carrefour de la route des Plaines, ZI de Beaufonds. Tél : 02 62 97 57 07).

En service depuis 1886, c’est la plus importante de l’île de La Réunion avec une production quotidienne de 80 000 litres de rhum. Visite possible pendant la saison.

Dans la boutique sont proposées, outre la dégustation, plusieurs sortes de rhums. Un beau souvenir à rapporter d’un séjour à la Réunion.

Besoin de louer une voiture à la Réunion ?

Réservez votre voiture avec avis réunion

Avant de regagner Saint-Denis ou Saint-Gilles, un écart par un des temples tamouls complètera ce déplacement en voiture. L’arrivée de milliers d’engagés, venus d’Inde après l’abolition de l’esclavage proclamée le 20 décembre 1848, est étroitement lié au développement de la culture de la canne à sucre à La Réunion.Celui du Colosse (4 km à l’est de Saint-André en direction de Cambuston) est le plus important de l’île. Visite possible (Office de tourisme de Saint-André, Tél : 02 62 46 16 16).